Quelle nourriture prendre en randonnée ?

Avant de partir en randonnée, vous devez disposer de matériels nécessaires et de nourritures. Assurez que la quantité de nourritures emportée puisse vous subvenir jusqu’à la fin de votre parcours. Cependant, le choix n’est pas facile puisque vous ne pouvez pas emmener toutes les nourritures de votre garde-manger en randonnée.

Une alimentation équilibrée

La randonnée est un sport à part entière qui nécessite une alimentation adaptée. Il faut alors prendre en compte la durée, mais aussi le type de randonnée à effectuer. N’hésitez pas à constituer une réserve d’énergie avec un vrai repas avant de partir et d’adapter votre corps, des semaines à l’avance, à un régime plus ou moins similaire à ce que vous allez suivre en randonnée. En effet, vous allez devoir maintenir un rythme d’alimentation durant tout le trajet pour subvenir aux besoins du corps.

Pour le petit déjeuner en randonnée, optez pour les repas consistants riches en sucres plus complexes issus des fruits frais et secs. Les aliments trop sucrés ne sauront pas vous fournir une énergie durable. En journée, les petits encas et les pique-niques seront plus pratiques. Un petit sandwich avec de la salade et du jambon maigre ferait l’affaire. En soirée, là où la récupération se fait, vous pouvez opter pour un repas plus copieux. Privilégiez les féculents qui sont faciles à digérer comme les pâtes, le riz ou la pomme de terre. Vous pouvez ajouter des viandes maigres, des légumes et des fruits.

De la nourriture à réhydrater, une option d’allègement

Se nourrir en randonnée est primordial pour assurer l’achèvement du parcours. Il faut alors penser à l’apport nutritionnel de chaque aliment avant de l’emporter. Privilégiez en particulier les aliments qui comportent des protéines, des glucides et peu de gras. Les glucides et les féculents comme le pain ou le riz sont recommandés pour garantir un complexe d’énergie. Vous pouvez également opter pour des fruits secs pour apporter plus de stock d’énergie à votre corps. Les protéines sont plus présentes dans les viandes maigres ou l’œuf.

Cependant, il faut penser à alléger le poids de votre sac pour pouvoir à la fois s’alimenter et dépenser moins d’énergie. Il est alors préférable d’opter pour des aliments secs à réhydrater. En effet, ces types de nourriture ne contiennent pas d’eau, donc plus légère, en plus d’être moins volumineuses. Cela vous permet de choisir un sac à dos de randonnée moins encombrant.

Les indispensables

  • L’eau

L’hydratation est un élément important pour un effort physique de ce genre. Il faut au moins prévoir une quantité suffisante d’eau pour toute la durée de la randonnée. Il faut également prendre en compte l’eau qui sera utilisée pour la nourriture, surtout si vous aviez choisi des aliments à réhydrater. En cas de longue randonnée, prévoyez un dispositif de filtrage d’eau

  • Les encas

Les encas remplacent le déjeuner. Pendant l’effort, vous n’aurez pas le temps de préparer un repas copieux pendant vos courtes pauses. Privilégiez les aliments riches en sucres comme les fruits secs ou les barres énergétiques. Vous pouvez également opter pour les noix, les amandes ou de la viande séchée.